Les Adolescents

“Les jeunes sont en effet ceux pour qui l’appel de la Cause doit être le plus fort, car elle contient en elle seule la promesse de leur sécurité future. Sans ce que Bahá’u’lláh a donné à l’humanité, les perspectives d’avenir pour le monde sembleraient vraiment désespérées car les pulsions négatives de la nature humaine paraissent avoir pris le dessus…”

 Shoghi Effendi

Les individus dont l’âge est situé entre 12 et 15 représentent une catégorie particulière de la société. Et, en tant que tels, ils éprouvent des besoins appropriés. Pendant qu’ils s’efforcent de se défaire des habitudes de l’enfance pour se mouvoir petit-à-petit vers l’âge adulte, ils font aussi face à un questionnement intérieur sur le monde autour d’eux dont ils commencent à prendre conscience et où cherchent à trouver leurs repères. D’où le besoin de mettre à leur disposition des outils qui leurs permettront d’atteindre un double idéal moral : développer ses propres qualités spirituelles, morales et intellectuelles individuelle et réfléchir sur la contribution que l’on peut apporter à l’amélioration de la société à travers des actes de service.

Le programme des pré-jeunes

Par tout à travers la RDC, les pré-jeunes (adolescents dont l’âge varie entre 12 et 15 ans)  participent un ensemble d’activités qui visent à les aider à tracer leur voie dans la société actuelle. Ces activités constituent le programme des pré-jeunes, ouvert à tous les adolescents, sans considération de leurs croyances. Ce programme vise à renforcer le pouvoir d’expression des pré-jeunes, à aiguiser leur perception spirituelle et à les équiper afin qu’ils soient capables d’analyser et identifier les forces constructrices et celles destructrices dans la société. Ils sont souvent aidés dans leurs études par des jeunes plus âgés appelés animateurs. Le rôle d’un animateurs et d’aider les pré-jeunes à développer leurs capacités, les encourager à explorer les moyens de contribuer à l’amélioration de la société et surtout de les inciter à continuer d’interroger le monde qui les entoure.

Il y a plusieurs aspects du programme des pré-jeunes  qui contribuent à l’autonomisation morale et spirituelle de ces derniers. L’un des aspects est l’étude des textes qui mettent en action des pré-jeunes et véhiculent des concepts dont les pré-jeunes peuvent s’inspirer et mettre en pratique dans leur propre vie. Il convient de noter que même si tous les textes étudiés sont d’inspiration bahá’íe il n’est nullement question d’endoctrinement religieux dans le programme des pré-jeunes.

L’autre aspect est la composante service. Les pré-jeunes sont encouragés à réfléchir sur des actes de service désintéressé et à les accomplir en vue d’atteindre le double idéal moral. Cet aspect permet aux adolescents de comprendre que l’autonomisation morale et spirituelle ne vise pas qu’à promouvoir notre propre développement mais, simultanément, de contribuer aussi à l’amélioration de la société. On ne se développe pas pour prendre du pouvoir sur les autres, mais pour construire ensemble avec les autres.

Des activités sportives, artistiques et ludiques sont souvent organisés dans les groupes des pré-jeunes.  

Ndomba (Kasaï Oriental): Les membres d'un groupe des pré-jeunes
Kinshasa : Des pré-jeunes en pleine étude du matériel
Lubumbashi : Une activité ludique des pré-jeunes

Faire la différence

Environ 5 000 groupes des pré-jeunes sont formés à travers le pays et plus de 50 000 adolescents participent activement aux activités. Dans plusieurs quartiers et villages, les groupes des pré-jeunes ont su faire la différence. En effet, lorsque l’autonomisation des adolescents est bien menée, ces derniers prennent activement des responsabilités et contribuent efficacement à l’amélioration de leur environnement. À travers les actes de service, ils sont capable de changer le quartier ou le village et d’entraîner les plus âgés dans cet élan.

Et lorsque leur pouvoir d’expression naturel est renforcé, ils ont la facilité d’exprimer clairement leurs opinions et de faire des choix judicieux dans une société où leur groupe d’âge est considéré comme téméraire et perturbé.

Ndomba : Des préjeunes assainissant une source d'eau potable du village.